AccueilActualitésDécouvertesCes idiomatismes qui dérident ...

Ces idiomatismes qui dérident les zygomatiques

bandeau-1920x640-OuBien25

Mettre le cheni  \ʃə.ni\  L’expression, mettre le cheni, autrement dit : mettre le désordre, est vraisemblablement, disent les linguistes, issue du terme latin canis qui signifie chien. L’animal qui, de toute évidence n’avait pas bonne presse à l’Antiquité, était ainsi assimilé à la pagaille autant qu’aux détritus. Car, glissement sémantique oblige, le cheni indique aussi les déchets, la poussière, la saleté.  Ce qui somme toute n’est pas très flatteur pour l’espèce à quatre pattes. Mettre le cheni peut, par extension s’utiliser, en ces temps de pandémie. En effet, nonobstant sa taille, le coronavirus : 2/100 de microns au garrot, met le cheni à l’échelle planétaire depuis plus d’un an. Comme quoi et contrairement à l’adage, il arrive bel et bien que les petites bêtes mangent les grosses.

Dans la même catégorie

Spectacles Onésiens

On rêve déjà aux Spectacles Onésiens

Cette année encore, le menu est copieux : 11 concerts, 8 pièces de théâtre, 6 spectacles d’humour, des animations aussi pour le jeune public…La 34e édition