HomeActualitésDécouvertesCes idiomatismes : T’es ...

Ces idiomatismes : T’es sur Soleure, ou bien ?

bandeau-idiomatisme-1920x640

Quand on demande à quelqu’un s’il est sur Soleure en ajoutant illico ou bien ? (locution favorite de ce magazine) c’est que l’interlocuteur a l’esprit qui vagabonde.
L’expression, foi de l’expert journaliste Olivier Schöpfer, remonte au 16e siècle. A cette époque, l’archevêché de Soleure était l’heureux propriétaire de plusieurs hectares de vignes implantées au bord du lac de Neuchâtel. Et pour aller d’un canton à l’autre, il suffisait d’utiliser la voie fluviale. Ce sont donc des bateliers qui se chargeaient de convoyer les tonneaux de vin. Le voyage était assez long car il fallait traverser le lac de Neuchâtel, emprunter la rivière de la Thielle pour poursuivre sur le lac de Bienne et rejoindre l’Aar. Autant dire que le périple nécessitait que les transporteurs se désaltérassent. Et plutôt deux fois qu’une. Pour ce faire, il n’y avait qu’à puiser dans les fûts de vin divins. Verre après verre, voilà que les bateliers arrivaient finalement à bon port, sur Soleure donc, mais complètement ivres. Sans doute étaient-ils guidés par l’opération du Saint-Esprit.

Dans la même catégorie

Idiomatismes

Prendre la poudre d’escampette

Parler de « Prendre la poudre d’escampette » face à un auditoire de moins de 15 ans instille une véritable ola d’incompréhension. En attestent les regards vides

Science

Comprendre l’évolution

Elaboré à partir de deux projets de recherches scientifiques, un jeu vidéo sur mur tactile invite le public à jouer avec les mécanismes de l’évolution.

Mobilité & Innovation

Ces inventions qui chamboulent la mobilité

Les enfants des années 1970 imaginaient qu’en l’an 2000, ils prendraient place à bord de voitures volantes. Le cap du nouveau millénaire franchi depuis plus