HomeActualitésÉchos du réseauLes tpg éditent un plan de rés...

Les tpg éditent un plan de réseau plus lisible et ouvert sur l’arc lémanique !

bandeau-Echo-1-1920x640

Le changement d’horaire de décembre est, chaque année, l’occasion de déployer des nouveautés sur les réseaux de transport public à l’échelle nationale. Cette année encore, les tpg procéderont à des modifications du réseau pour améliorer vos déplacements. Toutefois, l’événement phare de cette fin d’année sera, sans conteste, l’édition d’un nouveau plan de réseau.

L’information voyageurs est un élément clé d’un réseau de transport public, dont le plan de réseau est l’élément statique de référence. Bien plus qu’un enchevêtrement de lignes et d’arrêts, c’est un outil essentiel pour savoir comment se déplacer dans une zone donnée, en transports en commun. Si c’est d’autant plus vrai lorsqu’on ne connaît pas la ville où on se déplace, c’est également valable pour la ville – la région dans notre cas – que l’on vit au quotidien. En effet, ce précieux outil nous renseigne sur des trajets (lignes) alternatifs à ceux que nous pratiquons chaque jour, en cas de perturbations par exemple, mais il nous renseigne également sur les arrêts, les pôles d’échange ou encore les zones tarifaires. Une multitude d’informations à hiérarchiser lorsqu’on élabore un plan de réseau afin que les voyageurs∙ses se repèrent correctement.

A priori, cela peut sembler simple. Nous sommes certainement nombreux à avoir les plans très schématisés des métros de Paris ou de Londres qui nous viennent à l’esprit lorsqu’on évoque le sujet. Or, dessiner le plan d’un système fermé, comme le métro, ou celui d’un système ouvert comme le nôtre, n’est pas une tâche tout à fait identique. En effet, pour que la lecture de notre plan de réseau soit compréhensible, il est indispensable de se caler sur une représentation géographique de l’agglomération du Grand Genève : le lac Léman a donc été posé dans le coin supérieur droit, le Salève au sud-est et le Jura au nord-ouest. De plus, nous sommes également contraints par des normes et règles fédérales ; édictées par l’Alliance Swisspass, ces exigences légales concernent par exemple la visibilité ou des besoins particuliers pour les personnes concernées par un handicap. C’est donc sur ces bases que le spécialiste mondial de la cartographie, Jug Cerovic, a construit le nouveau plan de réseau des Transports publics genevois. Mais la refonte ne s’arrête pas aux frontières du canton ! « Notre réseau est le maillon principal du réseau de transport sur Genève. Mais il est également en interaction forte avec celui d’autres partenaires, que ce soit en France voisine ou dans le canton de Vaud » déclare Matthieu Giraudier, responsable du projet aux tpg. Et à l’échelle de la région, le Léman Express et les CFF représentent un point commun qui traverse l’ensemble des réseaux de l’arc lémanique. « Nous avons donc approché les opérateurs de transport public voisins pour les emmener avec nous dans cette refonte afin de pouvoir offrir, à terme, une carte cohérente des transports publics de tout l’arc lémanique ! » ajoute-t-il. Les transports publics de la région nyonnaise (TPN), le chemin de fer Nyon-Saint-Cergues-Morez (NStCM), les MBC (région de Morges) et les transports publics de la région lausannoise (tl) ont ainsi rejoint l’aventure. Tous auront, dès décembre 2022, un plan de réseau repensé et issu de nos réflexions communes. Puis, en 2023, les transports publics de l’agglomération d’Annemasse (TAC Mobilités) rejoindront le mouvement, lui donnant par la même occasion une dimension transfrontalière.

Vous pouvez découvrir le nouveau plan de réseau en version numérique sur tpg.ch et vous procurer un plan papier dans toutes les agences de vente tpg. 

Nouveautés sur le réseau dès le 11 décembre

Ligne 41 : elle sera prolongée à la gare de Chêne-Bourg, à raison de toutes les courses en heures creuses et d’une course sur deux aux heures de pointe, afin de permettre aux habitants de Veyrier de relier le Léman Express mais aussi les lignes de tram 12 et 17.

Ligne 34 : chaque course passera par Champ-Dollon et offrira un trajet plus direct et rapide pour reconnecter le tram à Grange-Falquet. En outre, la ligne traversera le quartier de Conches afin de relier la ligne 8, à la route de Florissant. 

Les lignes 43 et 46 voient leurs fréquences renforcées: la fréquence de passage sera augmentée à 30 minutes, au lieu des 45 actuelles, toute la journée.

Retrouvez tous les détails, les autres nouveautés
ainsi que les horaires valables à partir du 11 décembre sur tpg.ch

Dans la même catégorie

Verbier Express

Sur les pistes avec le Verbier Express

Le train Verbier Express des CFF est de retour cet hiver. Il permettra aux adeptes des sports d’hiver de rejoindre les pistes de Verbier de

Devenez membre du Club LEX

Le Club LEX est pensé comme une communauté basée sur la convivialité et l’échange, avec la volonté de réunir les voyageurs qui empruntent le Léman